À compter du 15 septembre 2021, protestation silencieuse :

Je ne pourrai plus exercer mon métier de psychologue pour cause de non vaccination contre la Covid.

Enfants : Enurésie

L’énurésie ou pipi au lit

Les troubles mictionnels chez l’enfant sont fréquents, 300 000 enfants en France seraient concernés par l’incontinence urinaire. L’énurésie touche 8 à 12 % des enfants de plus de 5 ans, 2 garçons pour 1 fille. Ces troubles urinaires ou « énurésie » chez l’enfant correspondent à des mictions non contrôlées, répétées, surtout nocturnes, mais aussi diurnes, dont l’origine est multifactorielle. Le contrôle sphinctérien s’effectue aux alentours des 5 ans, mais les « accidents de fuite urinaire » peuvent survenir jusqu’aux 7 ans de l’enfant. La maturité de l’organe ne dépend pas que de l’âge mais bien de chaque individu.

Il existe plusieurs sortes d’énurésie

L’énurésie primaire : lorsqu’ un enfant de 5 ans n’a jamais été propre la nuit plus de 6 mois consécutifs.

L’énurésie secondaire : lorsque l’enfant remouille son lit, après une période de propreté de plus de 6 mois consécutifs.

L’énurésie diurne, et diurne nocturne qui nécessite des examens médicaux pour exclure quelques affections présentant une infection, une atteinte rénale ou un diabète débutant (sucré voire insipide), une immaturité vésicale.

La prise en charge

Avant toute prise en charge thérapeutique, un examen médical doit écarter quelques affections tels que malformation de la vessie, infection des voies urinaires, diabète, atteinte rénale, … pour conclure sur une immaturité vésicale qui se résorbe seulement avec un apprentissage cognitif.

L’énurésie chez l’enfant avec 3 principes

  • Explication physiologique : comment marche la vessie ?
  • La dimension émotionnelle de l’enfant
  • Questionner sa place au sein de la famille
Tableau avec une petite fille